Tools for Practice


#222 Ce patient qui prend des opioïdes d’ordonnance a-t-il un trouble de consommation d’opioïdes?


CLINICAL QUESTION
Quel est le meilleur questionnaire pour aider à repérer les patients aux prises avec un trouble de consommation d’opioïdes d’ordonnance?


BOTTOM LINE
Plus de 50 études ont été recensées, mais deux seulement ont comparé les questionnaires de dépistage au Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), les critères de diagnostic les plus couramment utilisés pour les patients aux prises avec un trouble de consommation d’opioïdes (TCO). Une seule étude de petite envergure démontre que le Prescription Opioid Misuse Index (POMI), un questionnaire de six points ayant une forte valeur prédictive en ce qui concerne le TCO, pourrait être un questionnaire de dépistage raisonnable



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

Join Now

Already a CFPCLearn Member? Log in



EVIDENCE
Données probantes 
  • Quatorze revues systématiques portant sur six à cinquante études, 16 différents questionnaires et 23 différents critères de diagnostic1-14. Sans étalon de référence clair pour le diagnostic du TCO dans les études recensées, nous avons mis l’accent sur les études qui comparent les outils de dépistage aux critères du DSM-IV et             du DSM-5POMI et Current Opioid Misuse Measure (COMM)15, 16. 
    • Le POMI est une entrevue de six questions dirigée par le clinicien; un score de deux points ou plus est un indice de TCO potentiel (annexe)15. 
      • Une étude de cohorte (74 patients auxquels on avait prescrit de l’oxycodone contre la douleur) : 
        • Surface sous la courbe (SSC)=0,89 (valeur prédictive forte). 
          • Par comparaison, la SSC pour la plupart des calculateurs du risque cardiovasculaire équivaut à environ 0,75 à 0,80 (plus près de 1,0 est l’idéal)17. 
        • Rapport de vraisemblance positif=10,3 (aide importante pour confirmer le diagnostic) :  
          • Spécificité=0,92. 
        • Rapport de vraisemblance négatif=0,20 (aide modeste pour infirmer le diagnostic) :  
          • Sensibilité=0,82. 
    • Le COMM est une échelle de 4points comportant 17 questions; un score égal ou supérieur à 13 points suggère un TCO potentiel16 : 
      • Une étude de cohorte (238 patients auxquels on avait prescrit un opioïde sur une période de 12 mois ou moins) : 
        • SSC=0,84. 
        • Rapport de vraisemblance positif : 3,35 (faible aide pour confirmer le diagnostic) : 
          • Spécificité=0,77. 
        • Rapport de vraisemblance négatif : 0,30 (faible aide ou aide modeste pour infirmer le diagnostic): 
          • Sensibilité=0,77. 
      • La longueur du questionnaire pourrait en limiter l’application pratique. 
    • Limites: Une étude de validation de petite envergure pour chacun des questionnaires.  
    • Les autres questionnaires étaient longs (p. ex. : SOAPP et SOAPP-R) 18, 19avaient une faible valeur prédictive (p. ex. : PDUQp)20, 21 ou n’avaient pas été étudiés auprès d’une population présentant un TCO (CAGE-AID)22. 
Contexte 
  • Les plus récentes lignes directrices canadiennes renvoient aux critères du DSM-5 pour diagnostiquer le TCO23-25.  
  • Les critères du DSM-IV et du DSM-5 pour le TCO peuvent s’appliquer aux patients qui sont traités par opioïdes pour une douleur chronique (et qui présentent une tolérance ou des symptômes de sevrage ou dont les efforts pour réduire l’usage du médicament sont infructueux), mais qui ne font pas un usage abusif du médicamentIl nous manque vraisemblablement un véritable étalon de référence pour diagnostiquer le TCO chez ces patients26. 
  • Aucune donnée probante n’appuie un programme de dépistage qui s’appliquerait à l'ensemble de la populationL’utilisation du POMI pour le dépistage des patients qui prennent des opioïdes d’ordonnance pourrait faciliter la prise en charge. 


This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access


Author(s):

  • Christina Korownyk MD CCFP
  • Christina Korownyk MD CCMF
  • G. Michael Allan MD CCFP
  • G. Michael Allan MD CCMF
  • Joey Ton BSc PharmD

1. Argoff CE, Kahan M, Sellers EM. J Opioid Manag. 2014 Mar-Apr; 10(2):119-34.

2. Balbale SN, Trivedi I, O’Dwyer LC, et al. Dig Dis Sci. 2017 Oct; 62(10):2668-85.

3. Becker WC, Fraenkel L, Edelman EJ, et al. Pain. 2013 Jun; 154(6):905-16.

4. Blanchard J, Hunter SB, Osilla KC, et al. Mil Med. 2016 May; 181(5):410-23.

5. Canan C, Polinski JM, Alexander GC, et al. J Am Med Inform Assoc. 2017 Nov 1; 24(6):1204-1210.

6. Chou R, Fanciullo GJ, Fine PG, et al. J Pain. 2009 Feb; 10(2):131-46.

7. Cochran G, Woo B, Lo-Ciganic WH, et al. Subst Abus. 2015; 36(2):192-202.

8. Dowell D, Haegerich TM, Chou R. JAMA. 2016 Apr 19; 315(15):1624-45.

9. Lawrence R, Mogford D, Colvin L. Br J Anaesth. 2017 Dec 1; 119(6):1092-1109.

10. Shmulewitz D, Greene ER, Hasin D. Alcohol Clin Exp Res. 2015 Oct; 39(10):1878-900.

11. Smith SM, Dart RC, Katz NP, et al. Pain. 2013 Nov; 154(11):2287-96.

12. Smith SM, Paillard F, McKeown A, et al. J Pain. 2015 May; 16(5):389-411.

13. Solanki DR, Koyyalagunta D, Shah RV, et al. Pain Physician. 2011 Mar-Apr; 14(2):E119-31.

14. Turk DC, Swanson KS, Gatchel RJ. Clin J Pain. 2008 Jul-Aug; 24(6):497-508.

15. Knisely JS, Wunsch MJ, Cropsey KL, et al. J Subst Abuse Treat. 2008 Dec; 35(4):380-6.

16. Meltzer EC, Rybin D, Saitz R, et al. Pain. 2011 Feb; 152(2):397-402

17. Allan GM, Lindblad AJ, Comeau A, et al. Can Fam Physician. 2015; 61(10):857-67, e439-50.

18. Butler SF, Budman SH, Fernandez K, et al. Pain. 2004 Nov; 112(1-2):65-75.

19. Butler SF, Fernandez K, Benoit C, et al. J Pain. 2008 Apr; 9(4):360-72.

20. Compton PA, Wu SM, Schieffer B, et al. J Pain Symptom Manage. 2008 Oct; 36(4):383-95.

21. Jamison RN, Martel MO, Huang CC, et al. J Pain. 2016 Apr; 17(4):414-23.

22. Brown RL, Rounds LA. Wis Med J. 1995; 94(3):135-40.

23. Provincial Opioid Use Disorder Treatment Guideline Committee. A Guideline for the Clinical Management of Opioid Use Disorder. Available at: http://www.bccsu.ca/wp-content/uploads/2017/06/BC-OUD-Guidelines_June2017.pdf. Last Accessed: August 24, 2018.

24. CRISM National Guideline Review Committee. CRISM National Guideline for Clinical Management of Opioid Use Disorder. Available at: https://crism.ca/wp-content/uploads/2018/03/CRISM_NationalGuideline_OUD-ENG.pdf. Last Accessed: August 24, 2018.

25. Bruneau J, Ahamad K, Goyer ME, et al. CMAJ. 2018 Mar 5; 190(9):E247-E257

26. Hojsted J, Sjogren P. Eur J Pain. 2007 Jul; 11(5):490-518.

Authors do not have any conflicts of interest to declare.