Tools for Practice Outils pour la pratique


#343 Moins on en fait, mieux c’est (sauf pour le sommeil ou le papier de toilette): les lipoprotéines non traditionnelles pour le risque cardiovasculaire


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
Chez les patients sans maladie cardiovasculaire (MCV) établie, la lipoprotéine(a) ou l’apolipoprotéine B peut-elle améliorer de façon significative l’estimation standard du risque de MCV?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
L’ajout de la lipoprotéine(a) ou de l’apolipoprotéine B n’améliore pas significativement la prédiction du risque cardiovasculaire au-delà des facteurs de risque standard (âge, sexe, tension artérielle, rapport cholestérol total/HDL, diabète, tabagisme). Il faut évaluer le risque de MCV avec des calculateurs et offrir des traitements éprouvés selon le cas.



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • Toutes les données probantes proviennent d’études de cohorte et sont statistiquement significatives, sauf indication contraire.
  • La recherche s’est concentrée sur la valeur additive des lipoprotéines au-delà des facteurs de risque traditionnels lors de l’estimation du risque de maladie cardiovasculaire. La statistique C mesure l’exactitude prédictive d’un modèle statistique lorsqu’il s’agit de distinguer les personnes dont les issues sont positives de celles dont les issues sont négatives¹.
    • Changements de la statistique C : ≥ 0,1 = important, 0,05-0,1 = modéré, 0,025-0,05 = petit et < 0,025 = très petit².
  • Lipoprotéine(a) [Lp(a)]
    • Revue systématique de 24 études prospectives (n = 133 052, durée moyenne du suivi : 10,6 ans)³.
      • Amélioration de la statistique C = 0,0016.
    • Données probantes depuis :
      • Adultes au Royaume-Uni (n = 340 339) sans MCV et n’étant pas sous statines, durée du suivi : 8,9 ans4.
        • Amélioration de la statistique C = 0,0017.
      • Adultes suisses (n = 4 829), durée du suivi : 9,9 ans5.
        • Amélioration de la statistique C = 0,004.
  • Apolipoprotéine B (apo B)
    • Revue systématique de 26 études prospectives (n = 139 581, durée moyenne du suivi : 10,5 ans)³.
      • Amélioration de la statistique C = 0,0001 (statistiquement non significatif).
    • Données probantes depuis :
      • Adultes au Royaume-Uni (n = 346 686) sans MCV et n’étant pas sous statines, durée du suivi : 8,9 ans6.
        • Amélioration de la statistique C = 0,0004.
      • Adultes danois (n = 8 476) sans MCV ou diabète, durée du suivi : 18 ans7.
        • Amélioration de la statistique C : aucune différence statistique.
    • D’autres études de cohorte ont constaté des résultats semblables8-9.
CONTEXTE
  • La Lp(a) et l’apo B sont associés aux MCV avec des risques relatifs de 1,00 à 2,21 et de 1,03 à 2,87, respectivement. D’autres marqueurs de risque non traditionnels ont des associations semblables (risque relatif pour la numération leucocytaire = 1,45; l’albumine = 1,55; la proinsuline = 2,23), mais apportent peu de valeur supplémentaire lorsqu’on les combine avec des facteurs de risque traditionnels (p. ex., la statistique C de la valeur additive de la numération leucocytaire est de 0,0036)10.
  • D’autres mesures de l’utilité diagnostique, y compris l’indice de reclassification nette, laissent entendre qu’en général, la Lp(a) et l’apo B n’apportent aucune valeur significative au-delà de la prédiction du risque traditionnelle3-6.
  • Les lignes directrices simplifiées découragent le dosage des lipoprotéines10.
  • La Société cardiovasculaire du Canada11 recommande le dosage
    • de la Lp(a) une fois dans la vie d’un patient dans le cadre du dépistage initial.
    • de l’apo B (ou du C-non-HDL) comme paramètre de dépistage privilégié si le taux de triglycérides > 1,5 mmol/L.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#359 Corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique – loin d’être superficiel

Quels sont les bienfaits et les préjudices des corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique chez les adultes et les enfants?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#358: Les canneberges , une bonne solution pour la prévention des infections urinaires?

Les produits de la canneberge préviennent-ils la récidive des infections urinaires?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#357: Surmonter la résistance : antipsychotiques contre la dépression difficile à traiter

Chez les patients atteints de dépression résistante au traitement, l’ajout d’un antipsychotique atypique au traitement est-il sécuritaire et efficace?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Allison Paige M. D. CCMF
  • Betsy Thomas B. Sc. Pharm.
  • G. Michael Allan MD CCFP
  • Jen Potter M. D. CCMF

1. Allan GM, Garrison S, McCormack J. Curr Opin Lipidol. 2014;25(4): 254-265.

2. Lin JS, Evans CV, Johnson E, et al. JAMA. 2018;320:281297.

3. Emerging Risk Factors Collaboration; Di Angelantonio E, Gao P, Pennells L, et al. JAMA. 2012 Jun 20;307(23):2499-2506.

4. Welsh P, Welsh C, Celis-Morales CA, et al. Eur J Prev Cardiol. 2022 Feb 9;28(18):1991-2000.

5. Delabays B, Marques-Vidal P, Kronenberg F, et al. Eur J Prev Cardiol. 2021 Jul 23;28(8):e18-e20.

6. Welsh C, Celis-Morales CA, Brown R, et al. Circulation. 2019;140:542-552.

7. Graversen P, Abildstrom SZ, Jespersen L, et al. Eur J Prev Cardiol. 2016;23(14):1546-1556.

8. Pencina MJ, D’Agostino RB, Zdrojewski T, et al. Eur J Prev Cardiol. 2015;22(10):1321-1327.

9. Vasquez-Oliva G, Zamora A, Ramos R, et al. Rev Exp Cardiol. 2018;71(11):910-916.

10. Allan GM, Lindblad AJ, Comeau A, et al. Can Fam Physician. 2015 Oct;61(10):e439-e450.

11. Pearson GJ, Thanassoulis G, Anderson TJ, et al. Can J Cardiol. 2021;37:1129-1150.

Authors do not have any conflicts of interest to declare.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer.