Tools for Practice Outils pour la pratique


#344 Statines chez les personnes âgées


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
Chez les patients de 65 ans et plus, les bienfaits des statines l’emportent-ils sur les préjudices?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
Chez les patients de 65 à 75 ans en prévention primaire, les statines engendrent probablement une réduction relative de 16 à 39 % du risque d’événement indésirable cardiaque majeur (EICM). Chez les patients de plus de 75 ans, le bienfait de l’amorce de la prise de statines en prévention primaire est incertain. Cependant, aucune donnée n’appuie l’interruption des statines seulement à cause de l’âge lorsque les patients en prévention primaire dépassent 75 ans. Chez les patients de plus de 65 ans (et de plus de 75 ans) en prévention secondaire, les statines engendrent une réduction relative d’environ 20 % du risque d’EICM. Les événements indésirables sont semblables à ceux associés au placebo.



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • Sept revues systématiques1-7 d’essais contrôlés randomisés (ECR) dans une population de 65 ans et plus.
    • La plus grande revue systématique (26 ECR, 186 854 patients, suivi pendant environ 5 ans) repose sur des données individuelles de patients. L’analyse a été effectuée selon l’âge (par tranches de 5 ans) et le type de prévention (primaire ou secondaire)1.
    • Les résultats sont statistiquement significatifs, sauf indication contraire.
  • Prévention primaire :
    • Événements indésirables cardiaques majeurs (la plus grande revue systématique)1 :
      • Patients > 65 ans et < 70 ans : risque relatif (RR) = 0,61 (0,51-0,73)
      • Patients > 70 ans et < 75 ans : RR = 0,84 (0,70-1,01)
      • Patients > 75 ans : RR = 0,92 (0,73-1,16)
      • Une autre revue systématique2 a constaté ce qui suit chez des patients de plus de 65 ans (âge moyen : 73 ans) : RR = 0,82 (0,74-0,92).
      • Le bienfait des statines pour prévenir le risque d’EICM semble diminuer à un âge avancé et persister jusqu’à l’âge de 75 ans. L’incertitude règne au sujet des personnes de plus de 75 ans.
    • Mortalité : Aucune différence pour ce qui est de la mortalité toutes causes confondues2-4.
  • Prévention secondaire :
    • EICM : Bienfait relatif d’environ 20 % tous groupes d’âges confondus1. Par exemple :
      • Patients de 66 à 70 ans : 4,3 % contre 5,6 % annuellement1.
      • Patients de plus de 75 ans : 6,0 % contre 6,8 % annuellement1.
    • Mortalité : Bienfait relatif d’environ 20 % pour ce qui est de la mortalité toutes causes confondues3,5.
  • Événements indésirables :
    • Aucune différence au niveau des événements indésirables globaux6, des événements indésirables graves2,6 ou des interruptions en raison d’événements indésirables2,6.
      • Un ECR7 et une revue systématique8 de plus longue date ont soulevé des préoccupations au sujet du risque accru de cancer, mais des études ultérieures ne soutiennent pas ce risque1,4,9
      • Il n’y a aucun ECR ni aucune donnée observationnelle faisant état d’une association entre les statines et la démence10.
CONTEXTE
  • En ce qui concerne les personnes âgées, les définitions et les recommandations des lignes directrices varient11-15.
  • Les définitions de l’EICM varient d’une étude à l’autre.
  • Grands essais à venir :
    • STAREE16 : ~10 000 patients en prévention primaire de plus de 70 ans, pour déterminer l’effet de l’atorvastatine sur la mortalité, l’handicap et l’EICM.
    • SITE17 : ~1 200 patients en prévention primaire de plus de 75 ans, pour déterminer l’effet de l’arrêt de la prise de statines sur la mortalité toutes causes confondues.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#359 Corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique – loin d’être superficiel

Quels sont les bienfaits et les préjudices des corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique chez les adultes et les enfants?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#358: Les canneberges , une bonne solution pour la prévention des infections urinaires?

Les produits de la canneberge préviennent-ils la récidive des infections urinaires?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#357: Surmonter la résistance : antipsychotiques contre la dépression difficile à traiter

Chez les patients atteints de dépression résistante au traitement, l’ajout d’un antipsychotique atypique au traitement est-il sécuritaire et efficace?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Danielle Perry inf. aut. M. Sc
  • Michael R Kolber M.D. CCMF M. Sc.

1. Cholesterol Treatment Trialists’ Collaboration. Lancet. 2019 Feb 2;393(10170):407-415.

2. Teng M, Lin L, Zhao YJ, et al. Drugs Aging. 2015 Aug;32(8):649-661.

3. Ponce OJ, Larrea-Mantilla L, Hemmingsen B, et al. J Clin Endocrinol Metab. 2019 May 1;104(5):1585-1594.

4. Savarese G, Gotto AM Jr, Paolillo S, D’Amore C, et al. J Am Coll Cardiol. 2013; 62(22):2090–2099.

5. Afilalo J, Duque G, Steele R, et al. J Am Coll Cardiol. 2008; 51(1): 37-45.

6. Zhou Z, Albarqouni L, Curtis AJ, et al. Drugs Aging. 2020 Mar;37(3):175-185.

7. Shepherd J, Blauq GJ, Murphy MB, et al. Lancet. 2002 Nov 23;360(9346):1623-1630.

8. Roberts CG, Guallar E, Rodriguez A. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2007 Aug;62(8):879-887.

9. Lloyd SM, Stott DJ, de Craen AJM, et al. PLoS One. 2013 Sep 2;8(9):e72642.

10. Moe SS, Young JP. Oublier ça? Les statines et le risque de démence [Publication en ligne]. Outils de la pratique no 341. Collège des médecins de famille du Canada. 29 mai 2023. Lien : https://gomainpro.ca/wp-content/uploads/tools-for-practice/1683922120_tfp341_statinscognition_f.pdf. Consulté le 27 juin 2023.

11. Grundy SM, Stone NJ, Bailey AL, et al. Circulation. 2019;139:e1082-1143.

12. O’Malley PG, Arnold MJ, Kelley C, et al. Ann Intern Med. 2020 Nov 17;173(10):822-829.

13. Pearson GJ, Thanassoulis G, Anderson TJ, et al. Can J Cardiol. 2021 Aug;37(8):1129-1150.

14. Visseren FLJ, Mach F, Smulders YM, et al. Eur J Prev Cardiol. 2022 Feb 19;29(1):5-115.

15. US Preventive Services Task Force, et al. JAMA. 2022 Aug 23;328(8):746-753.

16. Zoungas S, Curtis A, Spark S, et al. BMJ Open. 2023 Apr 3; 13(4):e069915.

17. Bonnet F, Bénard A, Poulizac P, et al. Trials. 2020;1:342.

Authors do not have any conflicts of interest to declare.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer.