Tools for Practice Outils pour la pratique


#339 L’acétaminophène est-elle sous tension?


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
La prise régulière d’acétaminophène augmente-t-elle la tension artérielle?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
La prise de 3 à 4 g d’acétaminophène par jour pendant 2 à 4 semaines accroît la tension artérielle systolique de 3 à 4 mm Hg. Les cliniciens doivent tenir compte du fait que la prise régulière d’acétaminophène risque d’être une cause de tension artérielle élevée chez certains patients.



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • La revue des données probantes s’est concentrée sur des essais contrôlés randomisés (ECR) à double insu.
  • Les résultats sont statistiquement significatifs, sauf indication contraire.
  • Une revue systématique de 2022 a repéré 3 ECR à double insu1 :
    • Lors du plus grand ECR croisé, 110 participants hypertendus (âge moyen : 62 ans; tension artérielle au début : ~134/81 mm Hg, ~70 % sous antihypertenseurs) ont reçu 1 g d’acétaminophène 4 fois par jour ou un placebo pendant 2 semaines2 :
      • L’acétaminophène a augmenté la tension artérielle systolique moyenne sur 24 heures de 4,2 mm Hg et la tension diastolique moyenne sur 24 heures de 1,4 mm Hg par rapport au placebo.
    • Lors d’un ECR croisé, 33 participants atteints d’une coronaropathie stable (âge moyen : 61 ans; tension artérielle au début : ~122/73 mm Hg) ont reçu 1g d’acétaminophène 3 fois par jour ou un placebo pendant 2 semaines3 :
      • L’acétaminophène a augmenté la tension artérielle systolique moyenne sur 24 heures de 3,4 mm Hg et la tension diastolique moyenne sur 24 heures de 1,9 mm Hg par rapport au placebo.
    • Lors d’un ECR en groupes parallèles, 29 participants hypertendus (âge moyen : 52 ans; tension artérielle au début : 126/90 mm Hg) ont reçu 1 g d’acétaminophène 3 fois par jour ou un placebo pendant 3 semaines4 :
      • aucune différence au niveau de la tension artérielle1,4.
    • Lors d’un ECR croisé à double insu réalisé en 1984 (non inclus dans la revue systématique susmentionnée), 22 participants hypertendus sous AINS ont reçu 1 g d’acétaminophène 3 fois par jour ou un placebo5. À 4 semaines :
      • Tension artérielle en position assise : aucune différence.
      • Tension artérielle systolique en position couchée et debout : plus élevée de 4 mm Hg avec l’acétaminophène par rapport au placebo.
Contexte
  • Les données recueillies lors des ECR selon lesquelles l’acétaminophène engendre des modifications de la tension artérielle sont limitées à une période de moins de 4 semaines.
  • Les données sur la tension artérielle ou l’innocuité cardiovasculaire à long terme ne proviennent que d’études observationnelles et les résultats sont incohérents6-14.
  • La prise régulière à long terme d’acétaminophène est inefficace pour divers états douloureux chroniques comme l’arthrose et la lombalgie15-17.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#359 Corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique – loin d’être superficiel

Quels sont les bienfaits et les préjudices des corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique chez les adultes et les enfants?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#358: Les canneberges , une bonne solution pour la prévention des infections urinaires?

Les produits de la canneberge préviennent-ils la récidive des infections urinaires?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#357: Surmonter la résistance : antipsychotiques contre la dépression difficile à traiter

Chez les patients atteints de dépression résistante au traitement, l’ajout d’un antipsychotique atypique au traitement est-il sécuritaire et efficace?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Émélie Braschi MD PhD
  • James McCormack BSc(Pharm) PharmD
  • James McCormack BSc(Pharm) PharmD
  • Nicolas Dugré PharmD MSc BCPAC

1. Gupta R, Behnoush AH, Egeler D, et al. Eur J Prev Cardiol. 2022; 29(14):e326-e330.

2. McIntyre IA, Turtle E, Farrha TE, et al. Circulation. 2022; 145(6): 416–423.

3. Sudano I, Flammer AJ, Periat D, et al. Circulation. 2010; 122:1789–1796.

4. Radack KL, Deck CC, Bloomfield SS. Ann Intern Med. 1987; 107(5):628-35.

5. Chalmers JP, West MJ, Wing LM, et al. Clin Exp Hypertens A. 1984; 6(6):1077-93.

6. Turtle EJ, Dear JW, Webb D. Br J Clin Pharmacol. 2013; 75(6):1396-405.

7. Gonzalez-Valcarcel J, Sissani L, Labreuche J, et al. Stroke. 2016 Apr; 47(4):1045-52.

8. Chan AT, Manson JE, Albert CM, et al. Circulation. 2006 Mar 28; 113(12):1578-87.

9. Roberto G, Simonetti M, Piccinni C, et al. Pharmacotherapy. 2015 Oct; 35(10):899-909.

10. Dawson J, Fulton R, McInnes GT, et al. J Hypertens. 2013 Jul; 31(7):1485-90; discussion 1490.

11. Fulton RL, Walters MR, Morton R, et al. Hypertension. 2015 May; 65(5):1008-14.

12. Girard P, Sourdet S, Cantet C, et al. J Am Geriatr Soc. 2019 Jun; 67(6):1240-1247.

13. Roberts E, Delgado Nunes V, et al. Ann Rheum Dis. 2016 Mar; 75(3):552-9.

14. Lipworth L, Friis S, Mellemkjær L, et al. J Clin Epidemiol. 2003; 56(8), 796-801.

15. Korownyk CS, Montgomery L, Young J, et al. Can Fam Physician. 2022 Mar;68(3):179-190.

16. Leopoldino AO, Machado GC, Ferreira PH, et al. Cochrane Database Syst Rev. 2019; 2:CD013273.

17. Saragiotto BT, Machado GC, Ferreira ML, et al. Cochrane Database Syst Rev. 2016; 6:CD012230.

Authors do not have any conflicts of interest to declare.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer.