Tools for Practice Outils pour la pratique


#345 Des crèmes sophistiquées pour une peau squameuse : les inhibiteurs de la calcineurine topiques pour le traitement de la dermatite atopique


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
Quels sont les risques et les bienfaits des inhibiteurs de la calcineurine topiques pour le traitement de la dermatite atopique?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
Pour l’amélioration de la dermatite atopique, le tacrolimus 0,1 % est au moins équivalent aux corticostéroïdes topiques de puissance modérée. Le pimécrolimus 1 % est meilleur que le placebo, mais probablement inférieur au tacrolimus à 0,1 % et aux corticostéroïdes de puissance modérée. La sensation de brûlure de la peau est courante au début (de 30 à 50 % des utilisateurs), mais diminue progressivement dans la majorité des cas (< 10 % à 6 mois).



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • Les résultats sont statistiquement différents, sauf indication contraire.
  • 4 revues systématiques avec méta-analyse au cours des 10 dernières années1-4.
  • Comparaison avec un placebo ou des corticostéroïdes topiques de puissance faible :
    • Le tacrolimus 0,1 % (2 ECR, 460 participants) a amélioré la dermatite atopique chez 48 à 67 % des participants par rapport à 16 à 38 % des gens traités avec un placebo ou de l’acétate d’hydrocortisone 1 %. Nombre de sujets à traiter (NST) = 3-4 à 3 semaines5-6.
      • Un autre ECR a présenté des résultats similaires7
    • Le pimécrolimus 1 % (méta-analyse : 8 ECR, 2 298 participants) a amélioré la dermatite atopique chez 44 % des particiapnts par rapport à 22 % des gens traités avec un placebo (NST = 5 à 6 semaines)1.
  • Comparaison avec des corticostéroïdes topiques de puissance modérée ou élevée :
    • Tacrolimus 0,1 % :
      • 2 ECR (1 540 participants) : amélioration de la la dermatite atopique chez 73 à 93 % des participants par rapport à 52 à 88 % des gens sous corticostéroïdes à 3-12 semaines8,9. Un autre ECR a présenté des résultats similaires10.
      • 4 ECR (513 participants) : pas de différence significative entre le tacrolimus et le corticostéroïde à 2 semaines-11 mois11-14.
    • Pimécrolimus 1 % :
      • 1 ECR (2 418 participants) : pas de différence significative à 3 semaines15.
      • 2 ECR (745 participants) : amélioration de la dermatite atopique chez 37 à 53 % des participants par rapport à 68 à 88 % des gens sous corticostéroïdes à 3 semaines. Les corticostéroïdes étaient supérieurs (NST = 3-4)16,17.
  • Tacrolimus 0,1 % par rapport au pimécrolimus 1 % :
    • Méta-analyse (3 ECR, 543 participants)2 : bonne réponse chez 35% des participants sous tacrolimus par rapport à 19 % des gens sous pimécrolimus à 2-6 semaines (NST = 7).
    • Méta-analyse en réseau : aucune différence18.
  • Effets indésirables des inhibiteurs de la calcineurine par rapport aux corticostéroïdes topiques (3-52 semaines)2 :
    • Sensation de brûlure de la peau : 30 % par rapport à 9 %, nombre nécessaire pour nuire = 4.
    • Atrophie cutanée : 0 % par rapport à 0,8 %, non significatif.
  • Limite : La plupart des ECR ont été financés par les fabricants2.
CONTEXTE
  • Le tacrolimus 0,1 % est supérieur au tacrolimus 0,03 %, avec des effets indésirables semblables2.
  • Le pimécrolimus 1 % (crème) est homologué pour les patients âgés de plus de 3 mois19, tandis que le tacrolimus 0,1 % (pommade) l’est pour les patients de plus de 15 ans20.
  • Réactions au site d’application (sensation de brûlure de la peau, prurit) habituellement transitoire. Exemple : sensation de brûlure de la peau causée par le tacrolimus à 0,1 % : 51 % (1re semaine), 17 % (2e semaine), 7 % (6 mois)8.
  • Association incohérente entre les inhibiteurs de la calcineurine et les lymphomes21-23.
    • Santé Canada a retiré sa mise en garde en 202124.
  • Coût pour 30 g25 : environ 103 $ pour le tacrolimus 0,1 % contre environ 13$ pour le valérate de bétaméthasone 0,1 %.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#359 Corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique – loin d’être superficiel

Quels sont les bienfaits et les préjudices des corticostéroïdes topiques pour le traitement de la dermatite atopique chez les adultes et les enfants?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#358: Les canneberges , une bonne solution pour la prévention des infections urinaires?

Les produits de la canneberge préviennent-ils la récidive des infections urinaires?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#357: Surmonter la résistance : antipsychotiques contre la dépression difficile à traiter

Chez les patients atteints de dépression résistante au traitement, l’ajout d’un antipsychotique atypique au traitement est-il sécuritaire et efficace?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Émélie Braschi MD PhD
  • Samantha S. Moe PharmD

1. Akhtar SE, Shakil S, Farooqui SK, et al. Ann Med Surg. DOI:10.1097/MS9.0000000000000844. Prépublication. 23 mai 2023.

2. Martins JC, Martins C, Aoki V, et al. Cochrane Database Syst Rev. 2015( 7):CD009864.

3. Abędź N, Pawliczak R. Postepy Dermatol Alergol. 2019 Dec;36(6):752-759.

4. Broeders JA, Ali AU, Fischer G, et al. J Am Acad Dermatol. 2016 Aug;75(2):410-419.e3.

5. Reitamo S, Van Leent EJM, Ho V, et al. J Allergy Clin Immunol. 2002 Mar;109(3):539-546.

6. Boguniewicz M, Fiedler VC, Raimer S, et al. J Allergy Clin Immunol. 1998 Oct;102(4 Pt 1):637-644.

7. Ruzicka T, Bieber T, Schopf E, et al. N Engl J Med. 1997;337(12):816-821.

8. Reitamo S, Ortonne JP, Sand C, et al. Br J Dermatol. 2005 Jun;152(6):1282-1289.

9. Doss N, Reitamo S, Dubertret L, et al. Br J Dermatol. 2009 Aug;161(2):427-434.

10. Caproni M, Torchia D, Antiga E, et al. Br J Dermatol. 2007 Feb;156(2):312-319.

11. Reitamo S, Rustin M, Ruzicka T, et al. J Allergy Clin Immunol. 2002 Mar;109(3):547-555.

12. Mandelin J, Remitz A, Virtanen H, et al. Acta Derm Venereol. 2010 Mar;90(2):170-174.

13. Schnopp C, Remling R, Mohrenschlager M, et al. J Am Acad Dermatol. 2002 Jan;46(1):73-77.

14. Neumann E, Amtage D, Bruckner-Tuderman L, et al. J Dtsch Dermatol Ges. 2008 Jul;6(7):548-553.

15. Sigurgeirsson B, Boznanski A, Todd G, et al. Pediatrics. 2015;135:597-606.

16. Luger TA, Lahfa M, Folster-Holst R, et al. J Dermatolog Treat. 2004:15,169-178.

17. Luger T, Van Leent EJ, Graeber M, et al. Br J Dermatol. 2001 Apr;144(4):788-794.

18. Huang X, Xu B. Dermatology. 2015;231(1):41-49.

19. Bausch Health, Canada Inc. Elidel® [monographie de produit]. Lien : https://bauschhealth.ca/fr

20. LEO Pharma Inc. Canada. Protopic® [monographie de produit]. Lien : https://www.leo-pharma.ca/fr. Consulté le 28 juin 2023.

21. Wu PC, Huang IH, Liu CW, et al. J Dtsch Dermatol Ges. 2021 Sep;19(9):1265-1269.

22. Lam M, Zhu JW, Tadrous M, et al. JAMA Dermatol. 2021 May 1;157(5):549-558.

23. Devasenapathy N, Chu A, Wong M, et al. Lancet Child Adolesc Health. 2023 Jan;7(1):13-25

24. LEO Pharma Inc. Canada. La monographie de Protopic® a été mise à jour. Lien : https://www.leo-pharma.ca/fr. Consulté le 28 juin 2023.

25. Rx files: topical corticosteroids: comparison chart. Https://www.rxfiles.ca/rxfiles/.. Consulté le 28 juin 2023.

Authors do not have any conflicts of interest to declare.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer.