Tools for Practice Outils pour la pratique


#354 – Prévention de l’infection à VRS chez les personnes âgées


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
Quelle est l’efficacité et l’innocuité de la vaccination contre le virus respiratoire syncytial (VRS) chez les personnes âgées?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
Pour chaque 380 patients d’au moins 60 ans qui sont médicalement stables, le vaccin contre le VRS prévient 1 maladie des voies respiratoires inférieures (MRVI) associée au virus par saison par rapport au placebo. Les études ont été réalisées durant la pandémie de COVID-19, ce qui a peut-être réduit l’incidence du VRS au départ. La fatigue survient dans 34 % des cas par rapport à 16 % des cas sous placebo. Les lignes directrices générales suggèrent l’administration du vaccin à la suite d’une prise de décision partagée, surtout chez les personnes à risque plus élevé (par exemple, celles qui demeurent dans un établissement de soins de longue durée ou qui sont atteintes de MPOC), mais celles-ci n’ont pratiquement pas été étudiées.



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • Les résultats sont statistiquement significatifs, sauf indication contraire.
  • Essai contrôlé randomisé (ECR)1 : 24 966 adultes âgés d’au moins 60 ans ont reçu une dose unique d’un vaccin avec adjuvant contenant la glycoprotéine F du VRS stabilisée dans la conformation préfusion (vaccin RSVPreF3 OA, ArexvyMD) ou un placebo. Étude d’une durée prévue de 3 ans. Résultats de la première saison du VRS (6,7 mois) :
    • MRVI associée au VRS : 0,06 % par rapport à 0,3 % (placebo); nombre nécessaire à vacciner (NNV) = 379.
    • MRVI « grave » associée au VRS (présence d’au moins 2 signes cliniques ou évaluation par le chercheur) : 0,008 % par rapport à 0,1 % (placebo), NNV = 781.
    • Douleur au site d’injection (61 % par rapport à 9 %); fatigue (34 % par rapport à 16 %) : aucune statistique dans les deux cas.
  • ECR2: 34 284 adultes âgés d’au moins 60 ans ont reçu une dose unique d’un vaccin RSVpreF sans adjuvant (AbrysvoMD) ou un placebo. Résultats de la première saison du VRS (7 mois) :
    • MRVI associée au VRS (au moins 2 signes/symptômes) : 0,07 % par rapport à 0,2 % (placebo), NNV = 742.
    • MRVI associée au VRS (au moins 3 signes/symptômes) : 0,01 % par rapport à 0,08 % (placebo), NNV = 1360.
    • Réactions locales : 12 % par rapport 7 % (aucune statistique).
  • Revue systématique : résultats publiés/non publiés des ECR ci-dessus après 2 saisons (aucune statistique)3.
    • Efficacité relative pour la prévention de la MRVI associée au VRS :
      • ArexvyMD : 83 % (1re saison) par rapport à 56 % (2e saison).
      • AbrysvoMD : 89 % (1re saison) par rapport à 79 % (2e saison).
      • Les réels n’ont pas été signalés.
    • Hospitalisations/décès :
      • ArexvyMD : 0,008 % par rapport 0,04 %.
      • AbrysvoMD : 0,006 % par rapport 0,02 %.
      • Aucun décès lié au VRS.
    • Innocuité :
      • Fibrillation auriculaire : 0,06 %-0,08 % par rapport à 0,02 %-0,03 % (placebo).
      • 3 événements neurologiques inflammatoires (par exemple, syndrome de Guillain-Barré) tant avec l’ArexvyMD (essais non contrôlés par placebo) qu’avec l’AbrysvoMD (placebo = 0).
  • Limites : Financement par l’industrie; études réalisées durant la pandémie. En général, on n’a pas inclus les personnes immunosupprimées, les comorbidités instables et les personnes vivant dans des établissements de soins de longue durée.

CONTEXT
CONTEXTE
  • ArexvyMD : approuvé au Canada. Environ 250 $/injection4.
    • AbrysvoMD : pas encore approuvé au Canada.
  • Risque de VRS chez les personnes âgées d’au moins 50 ans : 1,6-4,9 %/année5-7, diminution durant la pandémie5,8.
    • Risque d’hospitalisation en raison d’une infection à VRS chez les personnes d’au moins 65 ans : 0,02 %-0,26 %/année7,9-12.
    • Mortalité : 7-15 % chez les personnes d’au moins 60 ans hospitalisées à cause du VRS7,12. Le taux augmente chez les personnes d’un âge avancé, celles qui demeurent dans des établissements de soins de longue durée et celles atteintes de comorbidités comme la néphropathie chronique ou la MPOC9,12.
  • Le risque de contracter l’influenza est soit de 2 à 10 fois plus élevé8,10-13 que celui de contracter le VRS, soit semblable14.
  • Les lignes directrices américaines recommandent la prise de décision partagée (une aide est disponible15) lorsqu’il s’agit de vacciner des personnes âgées d’au moins 60 ans3.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#365 Champignons et dépression, de bons amis? : données sur le recours à la psilocybine contre la dépression

Quels sont les bienfaits et les préjudices de la psilocybine contre la dépression résistante au traitement ou récidivante?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#364 Faire face aux données sur l’acné, 2e partie : antibiotiques oraux

À quel point les antibiotiques oraux sont-ils efficaces pour le traitement de l’acné d’une gravité au moins légère à modérée?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#363 Mettre fin à l’indifférence? Médicaments pour le traitement de l’apathie dans la démence

Chez les patients atteints de démence, dans quelle mesure les stimulants, les antidépresseurs et les antipsychotiques sont-ils sûrs et efficaces pour le traitement de l’apathie?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Danielle Perry inf. aut. M. Sc
  • G. Michael Allan MD CCFP

1. Papi A, Ison MG, Langley JM, et al. N Engl J Med. 2023;16;388(7):595-608.

2. Walsh EE, Perez Marc G, Zareba AM, et al. N Engl J Med. 2023;20;388(16):1465-1477.

3. Melgar M, Britton A, Roper LE, et al. MMWR Morb Mortal Wkly Rep. 2023;72(29):793-801.

4. Prix de l’ArexvyMD : communication personnelle avec Will Chan, pharmacien communautaire albertain, le 24 novembre 2023.

5. Juhn YJ, Wi CI, Takahashi PY, et al. JAMA Netw Open. 2023;6(1):e2250634.

6. Nguyen-Van-Tam JS, O’Leary M, et al. Eur Respir Rev. 2022;31(166):220105.

7. Savic M, Penders Y, Shi T, et al. Influenza Other Respir Viruses. 2023;17(1):e13031.

8. Nasrullah A, Gangu K, Garg I, et al. Vaccines (Basel). 2023;11(2):412.

9. Branche AR, Saiman L, Walsh EE, et al. Clin Infect Dis. 2022;74(6):1004-1011.

10. Matias G, Taylor R, Haguinet F, et al. BMC Public Health. 2017;17(1):271.

11. Zhou H, Thompson WW, Viboud CG, et al. Clin Infect Dis. 2012;54(10):1427-1436.

12. Hamilton MA, Liu Y, Calzavara A, et al. Influenza Other Respir Viruses. 2022;16(6):1072-1081.

13. Surie D, Yuengling KA, DeCuir J, et al. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2023;72:1083-1088.

14. Maggi S, Veronese N, Burgio M, et al. Vaccines (Basel). 2022;10(12):2092.

15. Centre for Disease Control and Prevention (États-Unis). Shared Clinical Decision-Making (SCDM) RSV Vaccination for Adults 60 Years and Older. En ligne. Lien : https://www.cdc.gov/vaccines/vpd/rsv/downloads/provider-job-aid-for-older-adults-508.pdf. Consulté le 24 novembre 2023.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer