Tools for Practice Outils pour la pratique


#367 Antagonistes oraux du peptide lié au gène de la calcitonine : un terme péniblement long pour le traitement aigu des migraines


CLINICAL QUESTION
QUESTION CLINIQUE
Quels sont les risques et les bienfaits de l’ubrogépant pour le traitement aigu des migraines épisodiques?


BOTTOM LINE
RÉSULTAT FINAL
L’ubrogépant est un antagoniste oral du peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP) approuvé pour le traitement aigu des migraines épisodiques. Après 2 heures, il est plus efficace que le placebo pour ce qui est de l’absence de douleur (21 % par rapport à 13 %) ou du soulagement de celle-ci (61 % par rapport à 49 %). L’ubrogépant est bien toléré. Il y a une incertitude au sujet de son innocuité chez les personnes atteintes de comorbidités.



CFPCLearn Logo

Reading Tools for Practice Article can earn you MainPro+ Credits

La lecture d'articles d'outils de pratique peut vous permettre de gagner des crédits MainPro+

Join Now S’inscrire maintenant

Already a CFPCLearn Member? Log in

Déjà abonné à CMFCApprendre? Ouvrir une session



EVIDENCE
DONNÉES PROBANTES
  • Les résultats sont statistiquement significatifs, sauf indication contraire.
  • 11 revues systématiques1-11 des deux ou trois mêmes essais contrôlés randomisés (ECR) financés par l’industrie12-14. Des participants souffrant de 2 à 8 migraines par mois (avec ou sans aura) ont reçu de l’ubrogépant ou un placebo pour une migraine aiguë modérée à grave.
    • Focalisation sur une revue systématique1 de l’ensemble des trois ECR (25-100 mg) avec des résultats utilisables sur l’ubrogépant (3 326 participants, ~ 24 % sous prophylaxie [non CGRP])12,13 :
      • Absence de douleur après deux heures : 21 % par rapport à 13 % (placebo).
        • Aucune différence entre les doses de 25, 50 et 100 mg.
      • Soulagement après deux heures (de la douleur modérée à grave à la douleur légère ou à l’absence de douleur) : 61 % par rapport à 49 % placebo).
      • Absence du symptôme le plus gênant après deux heures : 37 % par rapport à 28 % (placebo).
      • Fonctionnement normal après deux heures : 42 % par rapport à 32 % (placebo).
      • Soulagement soutenu de la douleur : 37 % par rapport à 22 % (placebo).
    • Limites : Essais portant sur une dose unique, financés par l’industrie.
    • D’autres revues systématiques ont fait les mêmes constatations2-11.
    • Aucune différence sur le plan des événements indésirables1,3-7. Une revue systématique3 a constaté plus d’événements indésirables otorhinolaryngologiques, mais aucun nombre absolu n’a été rapporté.
  • Un ECR ouvert d’une durée d’un an a évalué l’innocuité de l’ubrogépant par rapport aux soins habituels (1 230 participants, 31 968 doses)15.
    • Abandon à cause d’événements indésirables : 2 à 3 % avec l’ubrogépant, soit une proportion semblable à celle des soins habituels. Aucune comparaison statistique.

CONTEXT
CONTEXTE
  • L’ubrogépant (UbrelvyMD) est le seul antagoniste du CGRP approuvé au Canada pour le traitement de la migraine aiguë16. Coût : ~ 15 $/dose17.
  • Il n’y a aucune comparaison directe disponible, mais les triptans semblent plus efficaces (~ 30-40 % pour ce qui est de l’absence de douleur après deux heures par rapport à 21 % [ubrogépant])1,3,4,11,18.
    • La réponse à l’ubrogépant est indépendante de celle aux triptans19,20.
  • Selon un ECR, l’ubrogépant est probablement efficace pour la prévention des céphalées lorsqu’il est pris durant le prodrome (aucune céphalée modérée à grave après 24 heures : 46 % par rapport à 29 % [placebo])21.
  • Il y a une incertitude au sujet de l’efficacité contre les migraines chroniques12,13, de son rôle avec la prise concomitante d’antagonistes prophylactiques du CGRP22,23, de l’innocuité à long terme24,25, et de l’innocuité chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires26,27.


Latest Tools for Practice
Derniers outils pour la pratique

#370 Des antibiotiques ou aucun antibiotique pour la diverticulite aiguë, telle est la question!

Les antibiotiques changent-ils les résultats cliniques des patients atteints de diverticulite aiguë non compliquée?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#369 Rappelez-moi : les médicaments qui ciblent les dépôts amyloïdes cérébraux améliorent-ils ma démence?

Les anticorps monoclonaux anti-amyloïdes sont-ils sûrs et efficaces pour un déficit cognitif léger ou la démence d’Alzheimer?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

#368 Restriction du sodium en cas d’insuffisance cardiaque : solution bénéfique ou problème salé?

La restriction du sodium améliore-t-elle les résultats des patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique?
Read Lire 0.25 credits available Crédits disponibles

This content is certified for MainPro+ Credits, log in to access

Ce contenu est certifié pour les crédits MainPro+, Ouvrir une session


Author(s)
Auteur(s)
  • Émélie Braschi M. D. Ph. D.
  • Émélie Braschi MD PhD
  • Nicolas Dugré Pharm D. M.Sc. BCACP

1. 1. Yang Y, Chen M, Sun Y, et al. CNS Drugs. 2020 May;34(5):463-471.

2. 2. Huang T, Xu Y, Chen Y, et al. Brain Behav. 2022 Apr;12(4):e2542.

3. 3. VanderPluym JH, Halker Singh RB, et al. JAMA. 2021 Jun 15;25(23):2357-2369.

4. 4. Ha DK, Kim MJ, Han N, et al. Clin Drug Investig. 2021 Feb;41(2):119-132.

5. 5. Puledda F, Younis S, Huessler EM, et al. Cephalalgia. 2023 Mar;43(3):3331024231151419.

6. 6. Polavieja P, Belger M, Venkata SK, et al. J Headache Pain. 2022 Jul 6;23(1):76.

7. 7. Zhang Z, Shu Y, Diao Y, et al. Medicine (Baltimore). 2021 Feb 26;100(8):e24741.

8. 8. Singh A, Gupta D, Singh A. Neurol India. 2021 Mar-Apr;69(Supplement):S43-S50.

9. 9. Johnston K, Popoff E, Deighton A, et al. Expert Rev Pharmacoecon Outcomes Res. 2022 Jan;22(1):155-166.

10. 10. Pak K, Kim J, Lee G, et al. Eur Neurol. 2022;85(3):195-201.

11. 11. Yang CP, Liang CS, Chang CM, et al. JAMA Netw Open. 2021 Oct 1;4(10):e2128544.

12. 12. Dodick DW, Lipton RB, Ailani A, et al. N Engl J Med. 2019;381:2230-2241.

13. 13. Lipton RB, Dodick DW, Ailani J, et al. JAMA. 2019 Nov 19;322(19):1887-1898.

14. 14. Voss T, Lipton RB, Dodick DW, et al. Cephalalgia. 2016 Aug;36(9):887-898.

15. 15. Ailani J, Lipton RB, Hutchinson S, et al. Headache. 2020 Jan;60(1):141-152.

16. 16. Corporation AbbVie. Monographie de produit : Ubrelvy. Novembre 2022. https://www.abbvie.ca/content/dam/abbvie-dotcom/ca/fr/documents/products/UBRELVY_PM_FR.pdf. Consulté le 21 septembre 2023.

17. 17. PharmaClik. McKesson Canada. 2024. https://pharmaclik-login.mckesson.ca/. Consulté le 22 février 2024.

18. 18. Ferrari MD, Goadsby PJ, Roon KI, et al. Cephalalgia. 2002 Oct;22(8):633-658.

19. 19. Blumenfeld AM, Goadsby PJ, Dodick DW, et al. Headache. 2021 Mar;61(3):422-429.

20. 20. Lipton RB, Singh RBH, Revicki DA, et al. J Headache Pain. 2022 Apr 25;23(1):50.

21. 21. Dodick DW, Goadsby PJ, Schwedt TJ, et al. Lancet. 2023;402:2307-2316.

22. 22. Blumenfeld AM, Boinpally R, De Abreu Ferreira R, et al. Headache. 2023 Mar;63(3):322-332.

23. 23. Jakate A, Blumenfeld AM, Boinpally R, et al. Headache. 2021 Apr; 61(4):642-652.

24. 24. Chiang CC, Arca KN, Dunn RB, et al. Headache. 2021 Apr;61(4):620-627.

25. 25. Battini V, Carnovale C, Clementi E, et al. Expert Opin Drug Saf. 2023 Jun 12:1-8.

26. 26. Robblee J, Harvey LK. Curr Pain Headache Rep. 2022 Aug;26(8):647-655.

27. 27. Hutchinson S, Silberstein SD, Blumenfeld AM, et al. Cephalalgia. 2021 Aug;41(9):979-990.

Les auteurs n’ont aucun conflit d’intérêts à déclarer.